Quel remède pour arrêter de ronfler ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Jugé bénin, le ronflement n’est pas du tout dangereux. Mais il gêne le conjoint ou l’autre personne qui partage la même chambre que le ronfleur. Certes il peut s’associer à d’autres problèmes plus graves comme l’apnée du sommeil, mais dans la plupart des cas, le ronflement se soigne. Ce ne sont pas les solutions qui manquent pour le faire disparaître. Ce petit tour d’horizon vous aidera à avoir un petit aperçu sur ce problème gênant et les alternatives qui pourront vous aider à arrêter de ronfler.

 

À l’origine du ronflement

Quand les tissus du pharynx vibrent à l’issue d’une inspiration, surtout quand des anomalies, de type morphologique et fonctionnel, se présentent au niveau des voies aériennes supérieures ou encore les fosses nasales, il y a ronflement. Autrement, ce malaise s’explique par le rétrécissement du passage au fond de la gorge d’un individu. Lequel, durant son sommeil, se voit la luette, le voile du palais et la langue relâchés et volumineux.

Outre ce qui a été évoqué ci-haut, le ronflement peut aussi provenir de plusieurs facteurs expliquant pourquoi on ronfle. Parmi eux figurent l’âge et le sexe. En effet, les statistiques montrent que les hommes ronflent beaucoup plus que les femmes et que presque la moitié des personnes âgées souffrent de ronflement. S’ajoutent également à cette liste d’autres facteurs liés à d’éventuelles maladies humaines comme l’obstruction nasale. 

En présence d’une malformation au niveau du nez, par exemple la déviation de la cloison nasale, un individu va ronfler pendant le sommeil. Les autres maladies comme la sinusite chronique ou les inflammations liées à une allergie non plus n’épargnent pas certaines personnes de ce mal. Mais il convient de signaler que le surpoids et l’obésité, et les personnes s’adonnant à la consommation d’alcool, de tabac et à la prise de certains médicaments ne pourront pas échapper au ronflement.

Le ronflement est-il dangereux ?

Rassurez-vous, le ronflement n’impacte pas sur la santé vu qu’il est une maladie bénigne. Mais s’il s’accompagne d’apnées du sommeil, mieux vaut dire stop au ronflement. Il pourrait aussi causer un certain malaise chez autrui, c’est-à-dire les personnes partageant le même lit ou la même chambre que celui qui ronfle ayant l’habitude de dormir sans oreiller. 

Dans ce sens, le ronflement peut causer un manque de sommeil notamment chez le conjoint. D’ailleurs, il s’avère impossible pour celui ou celle qui ronfle d’entrer dans un sommeil profond, car à chaque fois qu’il ou elle se relâche, l’étouffement et le réveil sont au rendez-vous. Ainsi se présenteront facilement des conséquences immédiates comme la fatigue, l’irritabilité et la somnolence quand il fait jour. Et si le ronflement persiste, d’autres maladies comme les troubles cardiaques, l’infarctus et l’hypertension artérielle surviendront.

 

Astuces pour arrêter de ronfler

Il existe plusieurs solutions pour arrêter de ronfler et mettre fin à ce bruit assourdissant. D’abord, vous aurez à prendre quelques mesures dites « hygiéno-diététiques », lesquelles impliquent de la responsabilité de la part du ronfleur. À commencer par la suppression des mauvaises habitudes comme la consommation d’alcool, même s’il s’agit du meilleur gin, pendant le dîner. 

L’arrêt immédiat ou progressif de la prise de certains médicaments tranquillisants ou les somnifères contribuera aussi à faire disparaître le ronflement. Mais il faut tenir compte des conseils du médecin avant d’opter pour cette alternative. Pour toute personne souffrant d’une infection ORL, entre autres la sinusite et le rhume, le recours aux soins adéquats n’est pas à écarter.

À noter que la plupart de ces maladies peuvent se soigner par des gestes moins compliqués comme le lavage quotidien du nez avec du sérum physiologique. Dans certains cas, l’usage de médicaments décongestionnants, dont ceux recommandés par le médecin, peut être salutaire. Pour les victimes d’obésité, le recours à une alimentation équilibrée et à la pratique d’exercices physiques devient une obligation. 

Et cela doit être couplé au choix d’une bonne posture pendant le sommeil : ne plus dormir sur le dos, mais préférer une position sur le côté à l’occasion. Il existe des ronfleurs innovants qui n’hésitent pas à coudre une balle de tennis dans leur pyjama pour garder la bonne position pendant toute une nuit et ne pas ronfler. Et enfin, mieux vaut user d’un vaporisateur dans la chambre à coucher pour humidifier l’air. Car il a été prouvé que l’air sec est un facteur incontournable dans l’accroissement du taux de ronflement d’un individu.

 

Comment arrêter de ronfler – remède de grand-mère 

Jusqu’à présent, il n’existe aucun produit chimique efficace pour arrêter de ronfler. Mais heureusement que certains remèdes de grand-mère, s’apparentant comme solution anti ronflement naturel, ont pu contribuer à apaiser le ronflement. Pour ne citer que le gingembre, l’argile, le fenugrec et l’huile essentielle de menthe poivrée. 

En ce qui concerne le gingembre, il est très efficace étant préparé en infusion : le fait qu’il augmente la sécrétion salivaire et produit un effet apaisant y est pour quelque chose. L’argile, préparée en cataplasme, décongestionne les sinus et par la même occasion réduit le ronflement. L’infusion de fenugrec, quant à elle, est très appréciée pour ses vertus expectorantes et décongestionnantes. Pour ce qui est de l’huile essentielle de menthe poivrée, cet anti ronflement naturel, vous n’aurez qu’à le pulvériser sur une partie de votre oreiller ergonomique pour voir l’effet sur votre respiration et vos voies respiratoires.

Que faire contre les ronflements : la chirurgie 

Se faire opérer pour traiter le ronflement est un choix offert à toute personne désireuse de s’en débarrasser. En effet, il est possible pour un spécialiste ORL de traiter ce genre d’inconfort par des manœuvres chirurgicales avoisinant l’amygdalectomie. À l’occasion, il pourra enlever une partie du voile du palais ou la luette en faisant appel à la chirurgie tout court ou à d’autres techniques liées à la manipulation de laser ou de radiofréquence. 

À noter que cette alternative reste incontournable si le problème de ronflement persiste, surtout si vous avez essayé les solutions naturelles évoquées ci-haut. Il est en effet impossible de corriger une déviation de la cloison nasale ou les amygdales par le simple fait de dormir sur le côté ou la prise au quotidien d’une infusion de gingembre.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES