Faut-il dormir 2h ou ne pas dormir du tout ? Nuit blanche

Dernière mise à jour: 01.10.22

 

Après une soirée entre amis ou un long marathon de série, on ne se rend jamais compte du temps écoulé. Une fois que l’on réalise qu’il ne nous reste plus que peu de temps pour nous reposer, l’on se demande s’il faut en profiter ou passer une nuit blanche. 

 

Nuit blanche : zoom sur ses effets

Tout le monde est déjà passé par ce stade, que ce soit pour boucler un projet ou pour passer du temps avec ses amis. En réalité, sachez que la nuit blanche possède les mêmes effets que l’alcool. En clair, elle entraîne une sensation de fatigue. Or, conduire dans cet état pourrait vous porter préjudice. Notez également que la nuit blanche accentue les émotions négatives. Si vous n’avez pas dormi la nuit, vous serez affecté par les évènements qui se produisent autour de vous. Aussi, cela peut impacter votre prise de décision. Le manque de sommeil entraîne souvent des catastrophes colossales. Attention, il facilite la prise de poids et vous fait planer. 

 

L’importance d’écouter son horloge biologique

Dormir 2 h ou pas du tout ? Peu importe le choix que vous comptez faire, sachez que ni l’un ni l’autre ne vous convient. La raison ? Tout simplement parce que vous devez respecter le nombre d’heures de sommeil par jour pour vous réveiller en bonne santé. Vous vous demandez peut-être combien d’heures de sommeil faut-il pour un adulte. Sachez qu’il vous faut en moyenne 8 heures de temps de sommeil. Notez que tout au long de cette période, le sommeil évoluera en plusieurs stades. 

Premièrement, le sommeil lent/profond produit les hormones dont votre corps a besoin et il contribue également au renouvellement du tissu. Le sommeil paradoxal, quant à lui, favorise considérablement la régulation des émotions. Il permet aussi de renforcer votre mémoire. Si vous voulez ainsi profiter de ces bienfaits, vous devez respecter le chiffre susmentionné. 

Il arrive aussi que l’on s’efforce à dormir quelques heures seulement pour éviter justement de faire une nuit blanche. Un comportement qui n’est malheureusement pas recommandé par les médecins. Effectivement, en agissant de la sorte, vous pourrez perturber votre horloge biologique. Pour limiter les dégâts, il serait préférable de respecter ce dernier. Pour rappel, un sommeil se constitue d’une série de cycles de 90 minutes. Vous risquez d’avoir du mal à retrouver le sommeil si vous êtes tiré du sommeil au milieu du cycle. Dans le cas contraire, sachez que votre cerveau est déjà à l’œuvre. Pour y remédier, couchez-vous par multiple de cycles c’est-à-dire durant une heure et demie, 3h de sommeil profond, ainsi de suite. 


Comment récupérer le lendemain ?

Dormir 2 h ou ne pas dormir du tout ? Après une soirée mouvementée, vous envisagez sûrement de vous reposer et de passer plus de temps sur le matelas. Une mauvaise habitude à laquelle il faut se détacher. Il est, de ce fait, recommandé de vous réveiller quelques minutes après votre réveil quotidien. Une fois que vous avez repris votre esprit, essayez de vous motiver. Ce faisant, n’hésitez pas à faire circuler la lumière dans votre chambre en ouvrant le rideau. Pour profiter d’un regain d’énergie, n’oubliez pas de vous mettre à la marche rapide. Ce type de pratique permettra d’activer votre esprit et votre corps. Ensuite, réalisez quelques exercices d’étirements. Pour rester en forme après une nuit blanche, choisissez bien votre repas. Préférez toujours les aliments légers. Vous pouvez boire un peu de café avant le début de l’après-midi.

Aussi, faites attention si vous n’avez pas dormi toute la nuit. Sachez que ce phénomène favorise la stimulation de votre réveil interne. En clair, vous pourrez ressentir une énorme fatigue vers l’après-midi, après avoir passé un matin agité. Pour réduire les risques d’accident, on vous déconseille de conduire. 

Pour être en forme, il est indispensable de respecter le temps de sommeil adulte, car rester au lit toute la journée ne servira pas à grand-chose. Vous pouvez néanmoins vous procurer quelques minutes de sieste en milieu de la journée. Vous devez en profiter lorsqu’il y a ce que l’on appelle la réduction naturelle de l’éveil. Ne vous inquiétez pas, ce court laps de temps suffit amplement à compenser entre 1 à 2 cycles de sommeil. Si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer ce privilège, on vous conseille de dormir 1 heure et demie plus tôt. 

Peu importe la raison, il est déconseillé de vous habituer à dormir 2 h ou à faire une nuit blanche. L’un comme l’autre peut avoir un impact négatif sur votre santé. Au fil du temps, sachez que ce comportement réduira votre espérance de vie. Les études menées affirment également que cela vous expose à plusieurs maladies comme l’hypertension, le diabète type II ou les maladies cardiovasculaires. De même, la privation de sommeil peut entraîner l’anxiété ou la dépression. Si possible, évitez de rester éveillé toute la nuit. Autrement, vous pourrez faire face à ce que l’on appelle le manque de sommeil chronique. 

 

Quelques conseils supplémentaires

Le sommeil est un meilleur allié pour être en bonne santé et en pleine forme. Mais, combien de temps faut-il dormir en moyenne ? Comme indiqué précédemment, il vous faut 8 heures par nuit. En clair, dormir 6h par nuit ne suffit pas. 

Alors, comment bien dormir la nuit sans se réveiller ? Si vous souhaitez profiter des bienfaits du sommeil, éloignez-vous des sources de lumière comme les écrans. Non seulement elles déstabilisent l’endormissement, mais elles activent aussi le cerveau.  En revanche, on vous recommande d’employer des huiles essentielles et de les diffuser dans votre chambre à coucher. Vous pouvez même déposer quelques gouttes sur votre oreiller et vos draps pour éviter de dormir pendant seulement 2 h. Enfin, essayez d’adopter une routine qui favorise une sensation de détente et de bien-être. 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES