Les effets du manque de sommeil sur la santé

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Chaque être humain a besoin d’un temps d’endormissement moyen de 8 h par jour. En revanche, tout le monde ne peut pas respecter ce délai pour de nombreuses raisons. Pourtant, le manque de sommeil ne doit pas être pris à la légère. En effet, si vous ne vous reposez pas suffisamment, alors cette dette de sommeil pourrait avoir des impacts négatifs sur votre santé.

 

Les différentes causes du manque de sommeil

Faire le point sur l’insomnie et sa cause est une étape importante pour mieux cerner le manque de sommeil. Aussi, c’est une phase non négligeable qui permet par la suite de trouver les solutions adaptées. Savez-vous qu’il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer l’origine de ce trouble ?

1. Le stress

D’après les nombreuses études réalisées, il s’agit de l’une des principales causes de la difficulté à récupérer pendant la nuit. En effet, le stress accumulé pendant la journée empêche la personne concernée de trouver l’apaisement nécessaire pour favoriser l’endormissement, qu’il soit sur un lit classique ou un matelas gonflable. Cela dit, le sujet doit apprendre à faire distraction de tout ce qu’il a vécu tout au long de la journée. Dans le cas contraire, il ne passera que quelques heures par nuit seulement.

2. L’âge

Il est également démontré que le manque de sommeil augmente au fur et à mesure que l’individu vieillit. En effet, si les nourrissons passent la plupart de leur temps à dormir, la durée du sommeil se réduit peu à peu lorsqu’il grandit. Cela dit, il n’est donc pas surprenant que les personnes âgées ne récupèrent plus quelques heures par nuit.

3. Le changement du rythme circadien

Ce phénomène permet de déterminer l’alternance du jour pendant laquelle vous êtes en activité et la nuit quand vous dormez. C’est un cycle d’une durée de 24 heures qui est variable d’une personne à une autre à environ une heure à deux. Toutefois, il est à rappeler que ce rythme est très stable. En revanche, lorsqu’il est perturbé suite à des changements d’habitude comme le travail pendant la nuit, ceci aura inévitablement des impacts sur le sommeil.

4. Les changements hormonaux

Il n’est pas rare d’entendre des personnes qui se plaignent qu’elles ont des difficultés à trouver le sommeil. Ce trouble pourrait souvent être lié au changement hormonal subit à un certain stade de la vie. C’est le cas notamment pour les femmes qui entrent dans la phase de ménopause. En effet, l’ensemble de leur organisme est chamboulé et ceci entraîne forcément un manque de sommeil.

 

Les conséquences du manque de sommeil

Vous constatez que vous ne dormez pas suffisamment depuis quelque temps ? N’oubliez pas que ceci pourrait avoir des impacts sur votre bien-être et surtout sur votre santé. Voici une liste bien détaillée de toutes les conséquences du manque de sommeil.

1. Les effets psychologiques

Le manque de sérotonine est l’un des facteurs responsables de la difficulté d’endormissement. Nous avons tendance à négliger ce phénomène, pourtant une durée insuffisante du sommeil peut entraîner la perte de concentration. Pendant la journée, vous aurez donc plus de mal à vous focaliser complètement sur ce que vous faites. Ainsi, vos performances au travail risquent de se détériorer au fil du temps.

Il a été démontré que l’endormissement a des conséquences importantes sur la mémoire ainsi que l’apprentissage en général. Cela dit, le manque de sommeil ne permet pas de consolider votre mémoire. Vous aurez donc tendance à oublier des choses dont vous devriez vous souvenir normalement.

Lorsque vous manquez les 7 ou 8 heures recommandées toutes les nuits, vous finirez par souffrir de somnolence excessive. Vous aurez encore envie de dormir pendant la journée et il vous arrivera même de vous assoupir en plein travail ou pendant que vous êtes au volant. Dans ce cas, le risque de faire des accidents est beaucoup plus élevé.

2. Les diverses troubles

En accumulant le sommeil non réparateur, il y a plus de risque pour que vous soyez victime d’une maladie cardiovasculaire. Pourtant, cette dernière peut engendrer de nombreuses séquelles sur votre organisme.  Ce n’est pas tout, car le manque d’endormissement augmente les menaces de développer du diabète.

L’un des effets les plus importants du problème de sommeil est la baisse des défenses immunitaires. De cette manière, les personnes concernées sont beaucoup plus sensibles à toutes les maladies à caractère psychosomatique, notamment le rhume, l’asthme, la migraine ou encore les allergies. Aussi, elles n’ont pas suffisamment d’anticorps pour lutter contre les affections diverses.

 

Les habitudes à adopter pour ne pas manquer de sommeil

Pour vous aider à savoir comment bien dormir, nous allons vous donner des instructions très faciles à appliquer, pourtant leur efficacité est infaillible.

1. Garder des horaires réguliers

Adopter une bonne hygiène de sommeil est essentiel pour éviter de trop dormir ou d’en manquer. Face à cela, nous vous conseillons de maintenir aussi régulières que possible vos heures d’aller au lit. Pour ce faire, réglez d’abord l’heure de votre réveil et ne vous allongez que lorsque vous ressentez vraiment le besoin de vous endormir même si c’est très tard. Au fur et à mesure que vous adoptez ces habitudes, l’heure de votre coucher finira forcément par se normaliser.

2. Éviter tous les excitants ainsi que les siestes

Certes, les excitants comme la drogue ou l’alcool aident à mieux s’endormir. Par contre, vous ne le savez peut-être pas, mais la qualité du sommeil est réduite face à la consommation de ces substances. Même si la personne se dit « je dors trop », en réalité elle ne récupère pas aussi bien que lorsqu’elle est sobre.

Lorsque vous avez des problèmes d’insomnie, il vaut mieux éviter de faire la sieste même si vous vous sentez particulièrement fatigué tout au long de la journée. En effet, quand vous faites une petite somme, vous allez réduire la pression d’endormissement. Par conséquent, vous êtes moins épuisé avant d’aller au lit et le sommeil tardera certainement à venir.

3. Optimiser l’atmosphère dans la chambre à coucher

Chaque élément dans cette pièce devrait favoriser le sommeil, surtout lorsqu’il vous est impossible de dormir. Pour commencer, l’intérieur doit être bien silencieux. N’hésitez pas à installer de doubles vitrages ou des rideaux qui isolent du bruit. Aussi, il est préférable de ne pas mettre de télé dans les lieux afin de créer une ambiance calme. Optez également pour une pompe d’aquarium silencieuse si vous disposez d’un aquarium dans votre chambre.

De plus, une personne qui dort dans une pièce sombre bénéficie d’une production élevée de mélatonine afin de maximiser la qualité du sommeil. Cela dit, évitez les éclairages trop lumineux qui vous maintiennent éveillés. Enfin, gardez une température tempérée dans les lieux ainsi qu’une bonne ventilation pour combler le manque de sommeil.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES