Comment savoir si je dois changer de sommier ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Rien ne vaut de belles nuits de sommeil sur un doux matelas et un bon sommier. Les premières années d’utilisation sont souvent plus satisfaisantes que celles à venir. Afin de retrouver les mêmes sensations de détente, il faut penser à changer le sien. Des fois, quelques retouches suffisent. Sinon, profitez des modèles avec lattes souples, réglables, doubles ou optez pour un sommier aéré ou électrique.        

 

Quand le sommier a fait une dizaine d’années

Généralement, il faut compter une dizaine d’années avant de remplacer son sommier. Cela concerne tous les modèles existants. Quand le vôtre vous a servi pendant cette durée, pensez à le changer.

En dix ans d’utilisation, les réparations ne s’avèrent plus utiles. En effet, les lattes ou les ressorts en question sont trop usés. De même, le support en entier n’est plus aussi résistant. Donc, il vaut mieux tout remplacer au lieu de retaper sans cesse.

La règle d’or, c’est d’utiliser un nouveau sommier en même temps qu’un matelas neuf. Ainsi, ils vont perdurer ensemble. Là encore, vous devez prévoir l’amortissement du produit. Du coup, vous serez bien préparé pour le prochain achat.  

 

 

Faites les réparations

Parfois, le sommier nécessite uniquement des redressements ci et là. Si vous estimez que le vôtre n’a que deux ans sur son compteur, procédez au retapage. Cela concerne surtout le changement des lattes. Quand ces dernières se sont cassées suite à un incident, remplacez-les.

Cela vous coûtera une cinquantaine d’euros. Par contre, un modèle neuf avoisine les 500 euros. Dans ce cas, faites des économies en faisant les retouches au lieu d’acquérir un nouveau sommier.

Pour cela, faites appel à un menuisier spécialisé en literie ou insistez auprès des revendeurs concernant la garantie du produit. Certes, ce n’est pas gagné d’avance, mais ça vaut la peine de revendiquer vos droits.      

 

Quand les courbatures persistent

Le problème de courbatures peut résulter de l’état du matelas ou d’un mauvais sommier. Vous allez le ressentir par vous-même. Si le mal de dos persiste après deux ou trois semaines sur le même lit, pensez à le changer complètement.

C’est dû soit à l’épaisseur du rembourrage, soit au manque de souplesse des planches. Il se peut que la paillasse soit peu épaisse ou trop molle. Il arrive aussi que les tiges de bois soient trop rigides pour le corps. Des fois, la tension des lattes reste inégale entre elles.  

Dans ces conditions-là, vous pouvez vous passer d’un tel lit. Le sommeil devrait vous procurer apaisement et non de la fatigue ou des problèmes musculaires. Comme solution, optez pour le sommier à plots qui soutient point par point chaque partie du corps.  

 

 

Quand le sommier n’est pas assez aéré

Notre matelas encaisse 30 ml de sueur par nuit. C’est le volume moyen de transpiration nocturne pour chaque individu. En un mois, cela monte à 9 l. Et en une année, le chiffre dépasse les 100 l.

C’est pourquoi il semble impératif d’avoir un bon sommier et notre équipe s’est donné cette tâche de faire une sélection des meilleurs produits. Pour renouveler le vôtre s’il n’admet pas d’entrée d’air, sachez que ce sont les modèles au ras du sol dépourvus de pieds avec coussin non respirant qui présentent souvent ce genre de problème.   

Comme solution, optez pour un support favorisant l’évacuation de l’humidité entre les planches. Du coup, une certaine quantité va s’évaporer en dessous du lit. Ainsi, le développement d’acariens sera freiné. Les bactéries ont besoin d’une atmosphère plus ou moins moite pour croître et se multiplier. 

 

Quand le sommier n’est pas adapté

Parfois le sommier en lui-même ne présente aucun problème. Bien aéré, en bon état, assez souple, il ne procure pourtant pas le confort désiré. Quand vous vous mettez à deux sur le même lit, une sensation d’entassement se fait ressentir.

Le lit n’est tout simplement pas adapté pour plusieurs usagers. Il s’agit là d’un modèle à simples lattes. Les planches vont former une cuvette quand vous vous mettez dessus. Pour y remédier, utilisez un sommier double. En conséquence, vous n’aurez plus ce genre de souci une fois couché.

Celui-ci présente deux parties à l’intérieur. L’une est indépendante de l’autre ayant chacune des lattes et cadres différents. Ainsi, la pression exercée par votre conjoint n’affectera pas la zone où vous êtes installé. Du coup, chacun pourra dormir paisiblement de son côté.

 

 

Quand l’usager pèse lourd

Il se peut que la morphologie ne colle pas au sommier. Cela concerne les personnes obèses. Elles exercent beaucoup plus de pression sur le haut du lit que sur la partie inférieure. Par conséquent, la surface de ce dernier sera non uniforme tôt ou tard.

Pour cette raison, il faut remplacer l’ancien par un sommier doté de régulateur de tension. Ainsi, chacun pourra régler la rigidité des lattes selon sa préférence. Pour les gros gabarits, il suffit d’augmenter les résistances des planches afin d’avoir une horizontalité correcte. Pour les poids moyens, le réglage par défaut fera l’affaire. Par conséquent, une bonne nuit de sommeil vous attend avec cet appareil. Bref, le sommier à lattes réglable est assez polyvalent par rapport à ses semblables.     

 

Quand faire appel aux sommiers électriques ?

Cet appareil est conçu pour ceux qui veulent une posture de détente différente. Ce sommier répond à tous les caprices. Vous aurez le choix entre les jambes levées ou le dos courbé. C’est le genre de position idéale pour profiter de ses bouquins. D’ailleurs, avec quelques réglages automatiques tout simples, vous obtenez rapidement satisfaction. 

Grâce à cette option, vous êtes libre de vous coucher comme bon vous semble. En plus d’être plaisant, cela favorise la circulation sanguine. En effet, un positionnement légèrement oblique à chaque sommeil est conseillé plus qu’une posture parfaitement horizontale.

En somme, si cela vous tente, vous pouvez changer votre couchage pour ce nouveau modèle. Toutefois, les petites chamailles commencent quand vous vous mettez à deux sur le même lit. Donc avant de monter dessus, il faut vous mettre d’accord à propos de l’angle d’inclinaison.

Concernant le prix, les sommiers électriques sont assez coûteux grâce à leurs diverses options. Ils valent en moyenne 250 à plus de 2000 euros.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES