Comment faire pour se rendormir rapidement ?

Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Bien plus qu’une simple question de stress, l’insomnie est un phénomène qui touche beaucoup de personnes dans le monde. Même si personnellement vous vous dites « je dors trop », sachez qu’il peut arriver que vous ayez une difficulté à vous endormir. D’autres  individus s’expriment également sur un sommeil interrompu par un réveil nocturne qui est ardu à reprendre.

 

Les raisons d’une coupure du sommeil

Il se peut que vous soyez sujet à un réveil nocturne en pensant qu’il est déjà l’heure de se réveiller, et pourtant ce n’est pas le cas. Cela peut être causé par votre dîner, une soirée assez arrosée ou bien tout simplement le stress à la veille d’une journée importante. Dans certains cas, ce phénomène devient récurrent et se produit chaque nuit au grand regret des victimes, que ceux-ci dorment sur un lit classique ou un lit électrique. Décrit comme étant un désordre physiologique, des scientifiques appuient cette théorie avec le fait que le sommeil est composé de plusieurs cycles courts et non d’un seul bloc. Selon un spécialiste des pathologies en lien avec ce besoin, chaque cycle dure environ 90 minutes et ces derniers sont constitués de plusieurs stades. 

On parle d’un sommeil lent qui peut être léger ou immersif et d’un sommeil paradoxal. La première moitié de la nuit, c’est-à-dire avant minuit, on tombe facilement dans un sommeil lent pour dormir profondément. C’est un stade pendant lequel l’ensemble du métabolisme se repose en tournant au ralenti. Chaque cycle terminé, le sommeil s’allège davantage au-delà de 23 heures 59 minutes et le sommeil paradoxal s’alterne avec le sommeil lent déjà léger. Plus la personne sera âgée, plus elle mettra entre 20 à 40 minutes avant de pouvoir se rendormir d’après un médecin.

Si certains ne font face à ce genre de situation que rarement, d’autres sont confrontés toutes les nuits au trouble du sommeil et ne peuvent pas dormir profondément. Il s’agit là d’un souci qui n’a rien à voir avec votre hygiène de vie ni avec la gestion du temps de repos. Dans d’autres contextes, ces interruptions de sommeil peuvent être le fruit d’un changement temporaire ou permanent de la vie d’un individu. 

Le phénomène est alors décrit comme d’ordres réactionnels liés à un style de vie différent ou bien au stress. Résultat, la victime en question est dans un état d’alerte permanent le jour et cet état d’esprit de vigilance ardue se manifeste la nuit tombée sous forme de sommeil léger et de coupure. Il arrive que le réveil nocturne ne soit pas une insomnie psychophysiologique. 

Dans le cas où la personne a un problème respiratoire causé par une maladie ou bien d’autres soucis qui pourraient déranger l’allègement du sommeil, l’on pourra également faire une croix sur une nuit bien reposante. Une personne qui se réveille très tôt pourrait également être atteinte de dépression, ce qui serait à l’origine de l’instabilité du cycle de sommeil.

 

Les solutions à privilégier

Quelle que soit la situation, si ce phénomène affecte votre quotidien, il est plus que judicieux de régler le problème. Les effets sont directement visibles dès le matin si vous ressentez déjà de la fatigue au réveil ou bien des maux de tête. Ainsi pour retrouver le sommeil, il est mieux d’approcher un spécialiste de ce type de pathologie pour être fixé. Pour éviter la déception, la solution ne se trouve pas toujours dans un médicament pour dormir profondément. 

Si les réveils nocturnes se produisent plus fréquemment, la première chose à prendre en compte sera le calme. Moins vous pensez à votre journée et à vos divers soucis, plus l’esprit sera enclin à se mettre en veille progressivement. Et si, au bout de 30 minutes, vous ne parvenez toujours pas à retomber dans les bras de Morphée, il est recommandé de sortir du lit d’abord. Toutefois, il est important, malgré cela, que vous soyez en mesure de vous calmer l’esprit.

Ainsi, rien ne sert de se précipiter sur le pc ou bien sur le téléphone pour savoir comment bien dormir la nuit sans se réveiller. Si vous êtes dans un état d’esprit calme, la lecture sous une faible luminosité est une alternative. Par ailleurs, bien que cela ne soit pas très conseillé, le fait de regarder la télévision peut également vous aider. Si les scientifiques affirment que la brillance LED des petits appareils empêche la production de l’hormone du sommeil qui est la mélatonine, le cas de la TV n’entre pas en compte. 

Le fait de consommer une boisson chaude est aussi une alternative facile à appliquer. En effectuant un refroidissement de l’organisme interne, le corps va automatiquement être favorable à la création de la mélatonine. Pour revenir sur la question de l’hygiène du sommeil, le médecin recommande une déconnexion totale d’au moins 1 heure et 30 minutes avant d’aller se coucher. Ainsi, il n’est pas bénéfique de monter sur le lit avec son ordinateur de travail ou bien le Smartphone. Il faut privilégier les activités qui vous font relaxer comme écouter ou bien jouer des morceaux avec des guitares jazz. Beaucoup s’accordent à dire que ce genre musical aide efficacement à lutter contre l’insomnie.

Si ces astuces n’ont aucun impact sur votre personne, il est temps de consulter un professionnel pour obtenir un programme adéquat. En suivant une thérapie bien testée au préalable par des chercheurs, vous aurez plus de chance de vous sortir de cette boucle infernale. Plusieurs centres proposent d’ailleurs des traitements à longue distance qui peuvent se faire grâce à une assistance virtuelle. Et comme les cas sont toujours très subjectifs, vous  bénéficierez d’un programme individuel et apprendrez à adopter une hygiène de sommeil adaptée. En ce sens, le patient aura une surveillance plus rigoureuse. 

La question de l’alimentation, de la consommation d’alcool ainsi que la pratique d’activité physique seront toutes abordées pour retrouver un corps et un esprit sains. La réglementation du temps de sommeil sera aussi prise en compte afin de planifier l’heure du réveil et du coucher. Une fois tous ces points pris en compte, vous aurez là un remède pour dormir profondément sans forcément passer par des cachets ni autres médicaments. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES