Comment entretenir correctement un tatami et son futon ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Avoir une literie de style japonais peut s’avérer certes à la fois design et confortable. Toutefois, la maintenance de l’ensemble futon et tatami nécessite un certain savoir-faire si vous ne souhaitez pas en diminuer les performances de couchage. Si vous ignorez comment vous y prendre, nous vous guidons dans les passages qui suivent.

 

 Futon et tatami : conception

Ces deux éléments ne vont pas l’un sans l’autre. Par ailleurs, leur entretien se fait séparément, car leur mode de conception n’est pas le même. En effet, les matériaux qui composent le futon ne constituent pas le tatami. Il faut tenir compte de cette caractéristique avant d’entrer dans les détails de nettoyage.

Ainsi, vous devez savoir que, généralement, le futon japonais ne contient que du coton. En ce sens, vous n’aurez normalement pas beaucoup d’efforts à faire quant à son lavage. Il en est de même pour les spécimens plus récents en latex et coco.

Là où cela se complique, c’est au niveau du maintien du tatami. Eh oui, ce dernier se fabrique avec de la paille de riz. On en superpose et entrecroise quelques couches pour former le tapis final qui nous sert de support à notre literie. Il va donc sans dire que pour garder intacte sa performance il vous faudra faire preuve de beaucoup d’attention, car même de grande qualité, cet élément reste fragile de par sa nature.

L’entretien du tatami

Comme nous l’avons déjà dit précédemment, cette pièce en paille de riz nécessite une certaine prudence quant à son maintien. Cette matière étant assez délicate, vous devrez éviter les gestes brusques qui pourraient en détériorer les propriétés. En ce sens, il n’est pas préconisé d’utiliser de l’eau pour en laver la surface. Cela engendrerait des dommages irréversibles à la longue.

Ainsi donc, pour nettoyer votre tatami, vous pouvez avoir recours à deux méthodes. Toutes deux consistent en premier lieu à soulever le produit pour le mettre à la verticale. Apposez-le contre le mur ou face à une porte fermée. Pour la deuxième étape vous aurez besoin d’un aspirateur brosse ou d’un simple balai. Veillez à ce que chaque partie du support y passe. Cette action suffira amplement pour ôter toute la poussière qui s’y sera installée.

Pour assurer que les acariens et autres nuisibles ne s’accumulent pas au fur et à mesure que le temps avance, effectuez cette tâche une fois par semaine au moins. Profitez-en également pour retourner votre matelas futon. Cela vous permettra de toujours assurer votre confort de couchage. 

Par ailleurs, si votre tatami présente des taches, évitez de le mouiller. Il existe des produits spéciaux sous forme de spray pour remédier à ce problème. Il reste cependant à préciser que ces derniers ne sont pas à appliquer directement sinon vous risquez d’aggraver les choses en agrandissant la marque déjà gênante. Aspergez-en un tissu que vous frotterez délicatement sur la structure de votre tapis sommier.

Si toutefois les saletés ne s’enlèvent pas et que vous êtes obligé de recourir à l’eau, humidifiez légèrement un chiffon propre puis veillez à bien sécher le tout. Utilisez de la farine pour retirer tout le liquide.  

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

L’entretien du futon

Conçu en 100 % coton, le nettoyage du futon ne constitue pas une tâche très ardue. Cela d’autant plus que dans la plupart des cas actuellement, les modèles disponibles se vendent tous avec une housse de protection. À cet effet, il ne vous faudra que la retirer pour ensuite l’envoyer à la machine à laver. Réglez cette dernière au niveau délicat pour ne pas endommager la structure de cet accessoire et pour éviter que sa couleur ne se ternisse.

Pour empêcher l’humidité de persister, il est conseillé de débarrasser les draps et les couvertures que vous avez utilisés durant la nuit. Ouvrez ensuite toutes les fenêtres pour faire entrer les rayons du soleil.

D’autre part, il est recommandé de retourner le futon au moins une fois par mois. Cela vous évitera d’avoir des parties plus affaissées que d’autres. Lors de la première acquisition, cette tâche devra se faire toutes les semaines pendant le premier mois d’usage.

Pour lutter efficacement contre les acariens et les bactéries, une solution spéciale à base de plantes est à appliquer sur le futon. Vous pouvez vous renseigner à ce sujet auprès des revendeurs chez lesquels vous avez acheté votre couchage.

On note que certains spécimens plus récents sont fabriqués à base de latex et de coco. Ceux-ci possèdent une aération permanente grâce à cette conception. Vous n’aurez donc pas beaucoup d’efforts à faire quant à leur maintien. Les retourner chaque mois suffira à faire durer leur qualité première.

Les habitudes à adopter

Comme pour tout type de literie, cet ensemble japonais a également besoin d’être aéré de temps en temps. Ainsi, que vous ayez ou non en votre possession le meilleur futon et un tatami de qualité, vous n’en échapperez pas. Vous devrez donc au minimum sortir vos éléments de couchage à l’air libre et sous le soleil. L’été semble alors la saison idéale pour cette opération. 

En effet, il ne faut pas oublier que cette tâche a non seulement pour objectif de ventiler vos matelas et sommiers, mais aussi de les assécher. Vous n’êtes pas sans savoir que l’humidité favorise la formation de plusieurs bactéries en tout genre sans parler des acariens. Si vous présentez de grandes intolérances à ce sujet, nous vous recommandons de réaliser cette mesure deux à trois fois par an. Par ailleurs, veillez à ce que le temps s’y prête. Un minimum de soleil, pas de pluie ni de neige sont les conditions requises alors.

L’ensemble futon/tatami n’est certes pas obligatoire, néanmoins, nous prohibons l’installation du matelas à même le sol. Cela aura pour résultat de le détériorer assez rapidement. Si vous ne souhaitez pas vous munir d’un futon, vous pouvez toujours vous faire faire un sommier adapté. Celui-ci doit avoir une hauteur assez basse pour recréer les conditions de base japonaises. Sans quoi vous ne disposerez pas des bienfaits espérés. En outre, avoir recours à un sommier permettra de mieux aérer votre matelas.

 

 

Laisser un commentaire

14 COMMENTAIRES

Néophyte

March 20, 2022 at 5:49 pm

Bonjour je dois changer mon lit et je réfléchis quant à l’achat d’un futon.
J’en avais 1 dans ma jeunesse posé sur un sommier type palette (que ma femme destetait car cela lui donnait mal au dos).
Au je me pose la question suivante, est il envisageable/judicieux d’acheter ce type de sommier a lattes, y ajouter des tatamis et enfin 1 futon? Je me dis que cela éviterait le mal de dos de Madame et permettrait d’aérer les tatamis et le futon.
Cela permettrait il également d’éviter / limiter le phénomène d’humidité / moisissure entre le tatami et le futon ?

Merci par avance pour votre avis éclairé.

Répondre
ProjectM

March 22, 2022 at 6:41 am

Bonjour à vous,

Merci de nous avoir laissés un commentaire. En principe, si vous utilisez un lit à sommier à lattes, vous n’aurez plus besoin de tatami. En effet, ces deux éléments jouent le même rôle. Toutefois, rien ne vous empêche de tenter l’expérience, car on ne saurait pas dans le cas contraire si cela procure réellement du confort. Cela peut également contribuer à limiter l’accumulation d’humidité et la moisissure comme vous le pensez, car l’aération serait optimale. Cependant, avant de faire votre investissement, assurez-vous d’avoir une bonne épaisseur de matelas futon, car cela peut jouer un rôle très important pour éviter le mal de dos. Le futon japonais à petite épaisseur offre un soutien ferme pour une personne qui a un problème de dos.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com

Répondre
Myroui

February 26, 2022 at 5:47 pm

Bonjour, depuis que j’ai acheté mon tatami (neuf importé du Japon), une odeur vraiment désagréable se répend. Au bout de 2 jours, toute ma litterie sent également.. je pensais que c’était la fameuse odeur naturelle mais ça ressemble plus à de la nourriture séchée pour poisson.. que faire??

Répondre
ProjectM

February 27, 2022 at 12:07 pm

Bonjour Myroui,

Normalement, les odeurs qui suivent les tatamis neufs disparaissent toutes seules au fil du temps. Toutefois, vous pouvez aussi sécher votre tatami au soleil pour vous débarrasser des odeurs ou utiliser de l’huile essentielle dont vous pouvez supporter l’odeur pour dormir dessus.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com

Répondre
Julie

April 14, 2021 at 7:35 pm

Bonjour,

Cela fait 15 ans que j’ai mes 2 tatamis et mon futon et je viens de voir seulement maintenant qu’il faut les aérer de temps à autre.

Ils sont de couleur vert sur l’ensemble de la face, pensez vous que c’est de la moisissure ?

Car cela ne sent rien et le matelas ne présente aucun signe de moisissure.

Sinon que cela pourrait il bien être?

Répondre
ProjectM

April 18, 2021 at 8:00 pm

Bonjour Julie,

Il est bien possible que le tatami change de couleur, sans qu’il moisisse. S’il n’y a pas d’odeur de moisi, alors vous n’avez aucun souci.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com

Répondre
Marta

August 21, 2020 at 8:37 am

Bonjour je dois ranger 2 tatamis à la cave. Comment je dois les protéger pour qu’ils se conservent bien?
Merci

Répondre
ProjectM

August 22, 2020 at 10:26 am

Bonjour Marta,

Notre conseil est de trouver une housse de protection pour les 2 tatamis, puis de trouver ou de construire un support pour eux de sorte qu’aucune source d’humidité ne les touche. En effet, l’humidité est l’ennemi principal des tatamis.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com

Répondre
ANNABELLE

July 20, 2020 at 4:00 pm

Bonjour,

Y a t’il des risques de moisissures si les tatamis sont à même le sol ?

Je vous remercie.
Annabelle

Répondre
ProjectM

July 21, 2020 at 6:21 am

Bonjour Annabelle,

Les tatamis risquent de moisir s’ils ne sont pas aérés de temps à autre. Si vous n’avez pas le temps de les aérer, vous pouvez les retourner et passer un coup d’aspirateur une fois par semaine.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com

Répondre
Callie

May 11, 2020 at 3:19 pm

Bonjour, j’ai récupéré deux tatamis qui sentent le renfermé. Ils sont tous deux à la verticale en attendant d’être installés et je passe régulièrement l’aspirateur dessus pour la poussière. J’ai suivi sans le savoir les conseils que vous indiquez.
Néanmoins, l’odeur de renfermé persiste malgré la fenêtre ouverte juste à côté et je ne sais pas comment la faire disparaitre. J’ai lu qu’on pouvait mettre du bicarbonate de soude, laisser 24h puis aspirer. Qu’en pensez-vous ?
Merci par avance de votre retour.

Répondre
Nicolas

May 12, 2020 at 5:37 am

Bonjour Callie,

Merci de nous avoir lu. Effectivement, le bicarbonate de soude peut chasser les mauvaises odeurs sur vos tatamis.

Vous pouvez l’utiliser directement en poudre et, si l’effet n’est pas celui escompté, essayez d’humidifier légèrement un chiffon dans de l’eau avec du bicarbonate de soude et de le passer sur vos tatamis sans les mouiller. Laissez sécher à l’air libre, puis passez l’aspirateur.

Cordialement,
L’équipe somnolente.com/

Répondre
Callie

June 5, 2020 at 4:07 pm

Bonjour et merci pour votre réponse. J’ai testé le bicarbonate et jusque là, ça fonctionne bien ! Bonne fin de semaine et merci pour votre confirmation de la méthode !

Répondre
Nicolas

June 7, 2020 at 5:04 pm

Nous sommes bien heureux que vous avez réussi avec cette méthode 🙂

Bonne fin de semaine !
L’équipe somnolente.com

Répondre