Comment stocker un matelas ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Quand vous recevez souvent des invités qui restent dormir, vous êtes obligé de vous procurer un matelas à part à installer dans le salon par exemple. On ne peut tout de même pas les laisser coucher sur le tapis. De l’autre côté, ils risquent de se serrer sur le canapé s’ils sont nombreux et quand ils s’en vont, à défaut de chambre d’amis ou de canapé-lit, on ignore où ranger l’accessoire de literie. Voici quelques idées.

 

Où placer le matelas et dans quelles conditions ?

Que ce soit dans votre garage, un placard, un coin de votre appartement ou un box de stockage, ne posez jamais le matelas à plat sur le sol ou même debout. Il recueillera toute l’humidité provenant de ce dernier, ce qui l’endommagerait en un clin d’œil. 

Ne l’adossez pas non plus au mur, car il risque de se passer la même chose, ce qui abimerait non seulement l’accessoire de literie, mais aussi votre cloison. Insérez plutôt une ou deux palettes en dessous avant. Ne le pliez pas si l’espace vous le permet. À force de garder cette position longtemps, il pourrait avoir du mal à retrouver sa forme initiale.

Avant même de transporter votre matelas quelque part, pensez à bien le couvrir avec une bâche ou un protège-matelas bien épais pour éviter qu’il ne se déchire à des endroits. Si vous n’avez pas de quoi l’emballer sous la main, n’hésitez pas à solliciter des entreprises professionnelles dans le domaine qui louent des articles dédiés à cet effet. Chez des enseignes comme Ouistock, les consommateurs ont un large choix de formats et de tailles pour des objets divers tels que les équipements de sport, les véhicules ou les électroménagers. Elle déploie ses services un peu partout en France.  

Afin de ne pas jeter des centaines d’euros par la fenêtre, tâchez de bien conserver votre matelas. Le temps qu’on y passe, et les conditions dans lesquelles on l’utilise le conduisent à rapidement se dégrader. La sueur, les fluides, la poussière, la chaleur et l’humidité ambiante, les odeurs, tout cela finit par avoir raison de lui si vous ne l’en protégez pas.

Réunir quoi comme matériel ?

À part le box de stockage, il vous faut aussi un protège-matelas pas cher et étanche de préférence et une bâche en plastique. De cette manière, votre matelas sera à l’abri des projections et des éclaboussures de peinture, d’eau, de tout ce qui peut lui nuire. L’humidité et les moisissures ont du mal à se former sur du plastique d’où son utilité à l’extérieur de la housse.

Si vous n’avez pas d’autre choix que de laisser votre matelas dans une pièce assez humide comme la cave ou le grenier, ne manquez pas d’ouvrir les fenêtres tous les jours durant des heures afin de renouveler l’air et neutraliser la moiteur qui y règne. Certains font des trous dans leurs protège-matelas afin d’éviter que le matelas sue de l’intérieur et de se retrouver avec des problèmes d’acariens quand ils le déballeront.

D’autres afin d’optimiser les conditions de stockage de la couchette pratiquent l’emballage sous vide avec leur matelas. En effet, il n’y a pas qu’avec les aliments que ça marche. Vous trouvez le conditionnement adapté, vous fermez ce dernier et laissez juste une ouverture assez grande pour que la tête suceuse d’un aspirateur y entre. Vous démarrez celui-ci et pompez tout l’air qui reste avant de refermer.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Les mesures à prendre avant d’emballer le matelas

Il est vrai qu’au moment de déménager ou de partir en vacances, on n’a pas toujours le temps, mais si vous voulez retrouver votre matelas en bon état quand vous reviendrez, et prêt à l’emploi, il faudra bien évidemment le nettoyer. Donc, aspirez la surface pour éliminer la poussière, les poils, les cheveux ou encore les miettes. Ensuite, saupoudrez-la de bicarbonate de soude et laissez reposer une heure avant de tout débarrasser minutieusement.

Dans ce genre de situation, un nettoyeur vapeur, ça aide à aller beaucoup plus vite et à assainir efficacement le matelas. La machine neutralise les micro-organismes susceptibles de provoquer des allergies chez les plus sensibles en quelques passages de vapeur chaude. Vous séchez bien et n’avez plus qu’à l’envelopper dans sa housse.

S’il vous faut déplacer le matelas dans une autre pièce ou carrément un autre endroit, la meilleure alternative reste de recourir à du carton après que vous l’avez glissé dans sa housse et la couverture en plastique. À ceux qui sont à la recherche de solutions économiques, nous leur proposons aussi le papier journal s’ils en ont tout un tas ou encore du papier glacé.

Si vous constatez que la pièce dans laquelle vous envisagez de placer votre matelas accumule un peu trop d’humidité, et que vous en avez les moyens, équipez-la d’une ventilation mécanique contrôlée ou VMC. Elle renouvelle l’air en permanence et évite la propagation des moisissures. À la rigueur, un déshumidificateur ou un absorbeur (plus économique) fait tout aussi bien l’affaire.

Comment se rattraper en cas de bavure ?

Si malgré toutes les précautions, votre matelas porte quand même des traces d’humidité au moment de le déballer, voici deux ou trois astuces qui vous aideront à les effacer et à le remettre en bon état. Si vous ne savez pas les reconnaître, sachez qu’il s’agit de points noirs isolés ou qui se regroupent à plusieurs endroits. 

Commencez par enfiler des gants et un masque si besoin, puis humidifiez un chiffon propre avec de l’ammoniaque diluée, de l’eau chaude mélangée à une bonne poignée de cristaux de soude, la moitié d’une tasse de borax dans 0.5 l d’eau chaude ou de l’eau oxygénée. Frottez ensuite les zones concernées avec, faites suivre par une serviette en coton mouillée à l’eau claire et essorée ; et laissez sécher jusqu’au soir en aérant bien la chambre.

On peut aussi procéder à sec (pas tout à fait), comme dans les entreprises de nettoyage. Pour cela, prenez du bicarbonate de soude. Vaporisez un peu d’eau tiède sur les points noirs et couvrez-les de bicarbonate de soude. Faites mousser (façon de parler) avec une brosse quelques minutes et débarrassez la matière à l’aide d’une éponge préalablement trempée dans une solution eau-vinaigre.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES