Comment utiliser un canapé pour qu’il ne s’affaisse pas ?

Dernière mise à jour: 01.12.22

 

On détermine la qualité d’un sofa à partir de deux critères indispensables. Le premier se traduit par la densité et le second concerne la portance de l’assise. Beaucoup choisissent un modèle selon le degré de confort qu’il procure. Mais au bout d’un moment, ils remarquent que le temps a fait ses preuves et que la base commence à se détériorer. Voici quelques solutions à adopter si tel est votre cas.  

 

Choisir le bon accessoire

La toute première chose à penser, c’est de faire attention dès l’acquisition de l’outil. Il faut un équipement de qualité qui puisse résister dans le temps. Un canapé qui possède une bonne assise ne risque pas de s’affaisser tout de suite. Ainsi, dans le choix du produit, prenez un article qui dispose d’une densité supérieure à 35 kg/m3. Une base à haute résilience convient également pour une meilleure tenue dans le temps. Souvent, on retrouve aussi un supplément entre la mousse et son revêtement externe formé à partir de dacron, de latex, ou de plume qui accroît le degré de confort de la structure.

Pour un canapé convertible, vous êtes amené à définir la densité de l’assise en fonction de la fréquence d’usage du matériel. En effet, si vous l’employez occasionnellement, tournez-vous vers un produit vendu avec des coussins épais et un matelas plutôt fin. Si au contraire, vous vous servez de cet équipement comme lit d’appoint toutes les nuits, alors, privilégiez les versions avec une couchette bien fournie pour être sûr de dormir comme un bébé le soir venu.

 

 

Les bons gestes au quotidien

Pour faire perdurer la qualité de cet accessoire, il vaut mieux prendre des précautions basiques sur son utilisation. Si votre structure a été conçue à partir de coussin en mousse, dans ce cas, il faut savoir que l’affaissement devient inévitable avec les années. Même si vous optez pour un produit supérieur, tôt ou tard, vous devrez faire face à cette problématique. Aussi, la meilleure façon de les préserver le plus longtemps possible est de ne pas toujours s’asseoir sur une zone précise. Si une base déhoussable accompagne votre équipement, c’est encore mieux. Ainsi, il vous est facile de changer la mousse à l’intérieur quand celle-ci est endommagée.

En outre, les exemplaires rembourrés en plumes affichent une durée de vie plus longue. Ils ne s’affaissent pas aisément. Pour les remettre d’aplomb, il suffit de suivre la bonne et vieille technique de retaper sur les coussins pour leur redonner du volume.

Un usage intensif de ce bien conduit immanquablement à une fin rapide. Si toute la famille a l’habitude de s’asseoir ensemble sur le canapé tous les soirs, il est certain que cet outil va se dégrader à grande vitesse. Il ne peut pas supporter autant de poids. Aussi, il importe de limiter le nombre de gens qui s’y installent.

En outre, des individus nuisent au mécanisme de la structure en laissant dans le convertible leur couette au moment de la fermeture. Ce geste est à bannir lorsque l’on veut garder la qualité de notre article.      

 

Déterminer les causes de l’affaissement

Si le problème ne vient pas de la qualité de l’assise, il s’avère grand temps de reconsidérer et d’approfondir ses recherches en fixant son regard sur les autres composants de la structure. Si le mal ne découle pas des coussins, il se peut qu’il provienne du :

  • Cadre du canapé : Pour examiner cette partie, retournez le canapé pour essayer de voir ce qui se cache en dessous. Dans bien de cas, le dégât résulte d’une charpente détériorée, le bois qui moisit et se casse au bout d’un moment. Dans ce sens, vous pouvez consulter le service après-vente du magasin dans lequel vous avez effectué votre achat.
  • Des problèmes de ressort, de lattes et de sangles : L’ennui peut également émaner de l’endommagement des suspensions du lit. Des supports assurent le maintien des coussins sur le canapé. Dans la mesure où ces sangles lâchent, se détendent ou cèdent au poids et à l’assaut du temps, la base du sofa s’écroulera et s’effondrera. En outre, des ressorts qui se tordent, ou se plient et se rompent peuvent être source de ces maux.

 

 

Les solutions à entreprendre

Pour préserver la nature de votre équipement, il s’avère important de l’entretenir au quotidien. Ces petites habitudes vont vous permettre d’assurer la qualité de votre accessoire pour de longues années.

 

  • La prise en charge du matelas

Cette structure assure le confort de la couchette. Pour maintenir intactes ses nombreuses propriétés, il vaut mieux le nettoyer régulièrement. Les acariens peuvent devenir une source de maladie et d’allergie. Aussi, le recours à un aspirateur reste de vigueur pour retirer chaque particule néfaste pour la santé. C’est la manière la plus efficace pour dépoussiérer cet ensemble.  

En outre, certains individus choisissent de le remettre à neuf à l’aide d’un nettoyeur à vapeur. Ce système s’avère infaillible du moment où l’on n’humecte qu’à petite dose le lit. L’usage d’une housse le protège d’une dégradation précoce. Par ailleurs, dans les magasins existent des produits que l’on asperge sur la couchette pour lutter contre les acariens et les souillures.

Au petit matin, il importe également d’aérer le matelas dans la finalité d’évaporer l’humidité entreposée pendant la nuit. La sueur s’entasse dans le fond de l’accessoire et favorise la prolifération des microbes. Il suffit d’exposer la structure à une bonne ventilation en la laissant ouverte pendant quelques minutes pour s’en débarrasser.

 

  • Prendre soin du sommier

Les lattes doivent être entretenues de temps à autre. Pour cela, on utilise du chiffon doux pour nettoyer les modèles en bois. Quant aux structures en PVC ou en plastique, on priorise le recours à du savon noir. Cette démarche permet de retirer les excès de poussières et d’acariens.

Dans la mesure où les lattes se détendent ou se cassent, il vous faut de nouveaux prototypes adéquats à votre canapé. La possibilité d’utiliser des contreplaqués n’est pas non plus à omettre. 

Pour les sommiers à grilles, il n’y a pas grand-chose à faire. Le propriétaire ne doit pas retourner la face du matelas. Pour éviter les grincements du métal, on emploie du dégrippant.              

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES