Avez-vous essayé l’homéopathie pour améliorer votre sommeil ?

Dernière mise à jour: 01.12.22

 

L’insomnie se manifeste pour diverses raisons : stress, fatigue, troubles hormonaux, troubles mentaux ou d’autres encore. Ces différents facteurs peuvent déclencher chez la personne un trouble du sommeil passager ou parfois durable. Le trouble du sommeil est un sujet à ne pas négliger parce qu’il peut rapidement épuiser l’état physique et/ou le moral de la personne. Cependant, il est indispensable de connaître la cause de votre insomnie avant de passer aux différentes méthodes de traitement adaptées à votre cas.

 

Qu’est-ce que l’homéopathie ?

Il est conseillé d’opter pour une solution naturelle et efficace pour avoir des heures de sommeil suffisantes et stables. Mais quelle solution naturelle ? Le verre de lait avec une banane et du miel se montre certes très efficace, mais LA solution par excellence demeure : l’homéopathie.

En principe, l’homéopathie trouve son fondement dans la théorie des signatures. Cette dernière est adoptée par les homéopathes et est affirmée par les médecins, les botanistes, ainsi que les docteurs en pharmacie. Le principe est que « les semblables soignent les semblables », il consiste à mettre un lien de causalité entre l’organe du corps humain à soigner avec les caractéristiques des plantes ou des aliments trouvés dans la nature. L’utilisation de l’homéopathie sur le sommeil est, en effet, modérée pour éviter tout risque de dépendance et le traitement se fait également par prescription selon le diagnostic révélé par le médecin.

Les médicaments homéopathiques se constituent à base de formule naturelle comme les plantes médicinales, les sources minérales ou animales. Ces drogues naturelles sont désormais faciles à prendre parce que plusieurs formes sont déjà disponibles. Des médicaments en poudre ou en d’autres formes, suivez votre traitement selon la manière prescrite dans votre ordonnance.

Pour ce qui est du traitement homéopathie et sommeil, il est nécessaire de repérer les symptômes causes de votre angoisse nocturne afin de connaître votre type d’insomnie. Ces symptômes sont parfois un réveil nocturne, une impossibilité ou une difficulté de dormir la nuit, ainsi qu’un endormissement tardif. S’ils se présentent de façon régulière pendant plus de trois mois, l’insomnie est donc chronique tandis que l’insomnie passagère ou ponctuelle est due à des événements imprévisibles, mais qui se présentent de manière temporaire.

Homéopathie et sommeil : Quel traitement homéopathique pour soigner le trouble du sommeil chronique ?

Le trouble du sommeil chronique est souvent appelé l’insomnie de l’adulte. Ce type d’insomnie résulte des troubles mentaux et cérébraux qui provoquent parfois du stress ou des peurs ainsi que des surexcitations pendant la nuit. L’homéopathie pour dormir prend en charge les patients victimes de cette angoisse nocturne. En effet, elle adopte plusieurs solutions pour aider les insomniaques à améliorer leurs sommeils grâce aux remèdes homéopathiques. Pour les adultes victimes d’insomnie résultant du stress ou de la fatigue, la solution adoptée par l’homéopathie est diverse :

— Si vous avez une insomnie provoquée par la surexcitation pendant la nuit, 5 granules de coffea cruda sont à administrer le soir avant de dormir.

– Si vous pensez trop la nuit ou si vous êtes contrarié et n’arrivez pas à dormir facilement ou encore vous vous réveillez en pleine nuit, ignatia amara 9 ch est une solution d’homéopathie sur le stress efficace à administrer par jour (5 granules par jour).

– Vous pouvez aussi traiter votre insomnie grâce au gelsemium si votre problème de sommeil est provoqué par la peur. 3 granules de gelsemium 9 ch trois fois par jour, mais en cas d’examen unique, vous administrez 1 dose de gelsemium 15 ch par jour. L’arsenicum album est également un traitement efficace pour gérer ce genre d’insomnie, 5 granules le soir suffisent à arrêter votre anxiété et agitation cérébrale afin de vous redonner la facilité d’endormissement après votre réveil nocturne.

– Le nux vomica pour résoudre les problèmes du sommeil dus à la fatigue et au surmenage. Ce traitement homéopathie est à administrer 3 fois par jour en 3 granules. Pour ne pas l’oublier, vous pouvez le mettre sur votre table de chevet.

Si vous vous posez la question : peut-on mélanger les granules d’homéopathie alors la réponse est oui, il n’y a aucun inconvénient à prendre plusieurs remèdes simultanément, à condition de respecter quelques minutes d’intervalle.

 

Homéopathie et sommeil : Quel traitement homéopathique pour les troubles du sommeil ponctuels ?

Le trouble du sommeil ponctuel est provoqué par la survenance des événements imprévisibles. L’insomnie est donc plus facile à traiter par l’homéopathie parce qu’elle est plus récente et se présente temporairement chez la personne. Néanmoins, il ne faut pas la prendre à la légère parce qu’il se peut que l’insomnie persiste et devienne chronique.

Les enfants deviennent des personnes vulnérables et susceptibles d’insomnie après la survenue des événements troublants : décès d’un proche, accident, mais parfois ça peut être aussi à cause des poussées dentaires ou des excès alimentaires. Ces facteurs engendrent chez l’enfant un traumatisme, un épuisement nerveux ou encore une frayeur qui l’empêche de trouver le sommeil pendant la nuit. Les traitements homéopathiques sont donc les suivants : le nux vomica pour les enfants victimes d’un excès alimentaire. Pour le trouble provoqué par les traumatismes et les frayeurs, ignata amara et l’arsenicium album sont des traitements efficaces.

Le trouble de sommeil ponctuel survient également chez l’adulte en cas d’excès des substances excitantes ou plus précisément en cas de dépendance. Si votre problème de sommeil est dû à ce facteur déclencheur, les traitements adoptés par l’homéopathie sont alors les suivants : pour les angoisses nocturnes provoquées par les excès d’alcool ou de tabac ou provoquées par le stress passager, le traitement à suivre est le nux vomica 5 ch le soir et dans la nuit jusqu’à disparition des symptômes.

Le traitement homéopathique doit strictement être pris 15 minutes avant ou 30 minutes après le repas. Pendant la cure, il est préférable de s’abstenir de toutes boissons alcoolisées ainsi que les substances excitantes, tabac, café…

Si vous affrontez des problèmes de sommeil ou si l’un de ces symptômes se présente régulièrement, n’attendez plus, consultez votre médecin pour démarrer le traitement parce que l’insomnie non traitée peut générer une dépression chez la personne. Dans ce cas, les remèdes homéopathiques ne peuvent plus suffire à votre traitement et il se pourrait que vous deviez passer vers la phase des somnifères.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES