Comment nettoyer un matelas gonflable ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Les matelas gonflables sont pratiques pour diverses occasions. Vous pouvez vous en servir pour créer facilement un petit coin de couchage. En plus, ils s’installent dans n’importe quelle pièce de la maison. Il est aussi possible d’en utiliser pour les campings dans le jardin. Dans ce cas, il vaut mieux savoir les nettoyer, car ils prennent facilement la boue, les empreintes de chaussures, les taches de nourritures.   

 

Réaliser un nettoyage fréquent

Récurer sa literie remplie d’air consiste à éliminer les poussières, les taches, les résidus et marques de transpiration. Ces éléments nuisent à l’état général d’un matelas gonflable et causent des dégâts irréversibles s’ils ne sont correctement pas traités. Vu que les substances utilisées pour leur fabrication diffèrent des modèles classiques, l’entretien de ce produit demande quelques précautions.

Même le meilleur matelas gonflable nécessite un lavage régulier pour tenir sur le long terme. Ainsi, il est recommandé de le nettoyer après chaque utilisation. Mais si vous ne disposez pas de temps, le faire au moins une fois tous les trente jours conviendrait. De cette façon, vous ne risquez pas de laisser des salissures collantes détériorer votre couchette. Elles naissent surtout de la sueur mélangée aux couches de peaux mortes des usagers. Les moisissures auront peu de chances de rester si vous envisagez de décrasser votre matelas de temps en temps. Vous pourrez être sûr que votre matériel sera opérationnel pour des années encore.

 

À chaque matelas son mode de nettoyage

Les matelas gonflables embarquent généralement une protection de flocage. Dans ce cas, leur lavage ne constituera pas un problème. Pour ce faire, vous pouvez le remplir d’air pour le faire grossir. Il devient alors aisé de passer à la prochaine étape. D’ailleurs on voit mieux les taches de cette manière. Servez-vous d’une éponge imbibée de produits de lavage (non agressif). Frottez le dessus avec ce mélange pour dégager les saletés.

En ce qui concerne les matelas sans revêtement en velours, procédez de façon similaire. La différence réside dans le fait qu’il faut s’abstenir d’utiliser en excès du savon surtout sur les parties en surcouche. Si jamais vous avez commis cette erreur, la solution reste de le sécher. Attention à ne pas exposer le matériel sous une température élevée au risque de le détruire. Effectivement, la chaleur ne convient pas aux matelas gonflables. Il est recommandé de les mettre dans un endroit à température ambiante et à l’abri des rayons du soleil.

 

 

Effectuer le nettoyage

Le nettoyage ne doit pas être pris à la légère, car il assure la longévité de votre matelas. C’est pourquoi vous pouvez employer un ramasse-miettes pour supprimer les poussières et les cheveux tombés. Si jamais ces salissures s’encastrent en profondeur, servez-vous d’un gant humide et frottez la surface avec. Ce mouvement doit suivre un sens unique. Une fois séché, repassez-y la brosse et éliminez le reste des crasses avec.

Pour se débarrasser efficacement des taches (graisse, herbe et autres), utilisez un peu de bicarbonate. Appliquez-en sur les parties concernées et attendez le temps que ce produit agisse. Puis, essuyez avec un bout de chiffon. Cette astuce permet d’éviter la formation de couleur indésirable sur votre matelas gonflable. Au cas où vous n’en disposez pas, la terre de Sommières convient aussi. Il suffit d’en disperser sur le dessus et patienter 10 minutes. Ce délai écoulé, vous n’aurez plus qu’à aspirer. Cette deuxième méthode convient également pour enlever les odeurs nauséabondes.

 

Comment se débarrasser des moisissures ? 

Si des champignons prennent place sur votre matelas gonflable, suivez ces quelques instructions. Sortez-le à l’extérieur de la maison. Une fois que c’est fait, préparez un mélange à base de vinaigre et d’eau. Veillez à ce que les proportions soient les mêmes. Trempez un chiffon dedans et frictionnez le matelas délicatement. Par la suite, vous devriez mettre le matériel à l’air libre et le débarrasser de l’humidité.

D’autres recettes se montrent aussi efficaces pour enrayer la contamination comme créer une solution à base d’eau et d’alcool isopropylique. Dans un seau, versez-y les deux substances. Mouillez-en une éponge et nettoyez votre matelas. N’oubliez pas de rincer après.          

Un désinfectant peut également servir à cet effet. Le Lysol est particulièrement recommandé. Il vous suffit d’en vaporiser sur la surface du matelas et les zones affectées. Ce produit éliminera les spores, principaux responsables de la formation des moisissures.

 

Ce qu’il ne faut pas faire

Il est préférable de tenir compte de quelques erreurs à éviter si vous souhaitez conserver votre matelas gonflable. La première : il ne faut jamais mettre sa couchette dans une machine à laver. Certaines personnes veulent nettoyer sans peine et ont recours à cette solution. Cependant, elle n’est pas favorable et détruit systématiquement le produit.

Un autre détail, abstenez-vous d’utiliser un nettoyeur-vapeur pendant le lessivage. Ce dernier souffle trop fort pour que l’extérieur puisse résister. Ainsi, de minuscules brèches risquent de se former, ce qui empêcherait l’accumulation de l’air à l’intérieur. Cette action s’avèrerait regrettable, car le produit lui-même ne servirait plus à grand-chose. Il convient aussi de savoir que l’emploi des brosses rigides constitue un risque de détérioration. Elles peuvent causer des petites fissurations et générer de la chaleur. Ces accessoires figurent parmi les principaux facteurs de dégradation rapide de ce genre de matériel.     

 

 

Entretenir son matelas gonflable

Le nettoyage de son matelas gonflable reste important, mais son entretien l’est tout autant. Pour le conserver en bon état, laissez-le se désenfler seul. Cela implique de ne pas sauter dessus pour essayer d’accélérer ce processus. De même, il faut également s’abstenir de donner des coups. Une telle action risque d’abimer l’obturateur et le bouchon. Ne vous jetez pas dessus. Ne vous en servez pas non plus comme d’un sac de sable.

Lors du rangement, pliez le matelas tout en maintenant la valve ouverte pour évacuer l’air restant. Effectuez un enroulement ferme sans pour autant forcer. Mettez-le dans une couverture pour le préserver des rayures et de la poussière. Une housse de protection à fermeture serait adaptée. Une dernière chose, ne le disposez surtout pas dans un lieu chaud ou humide. Ces facteurs diminueront la résistance du matériel. Concrètement, les garages ou sous-sols ne conviendront pas. 

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES