Comment entretenir mon plaid en fausse fourrure ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Le spécimen en fourrure synthétique ressemble comme deux gouttes d’eau à celui en cuir véritable à première vue. Ils ont tous deux une belle allure. Cependant, l’entretien du premier n’est pas le même que celui du second. Vous êtes obligé de le traiter en douceur pour le conserver le plus longtemps possible.  

 

Lavage à l’eau tiède

Un plaid en fausse fourrure se nettoie avec de l’eau tiède. La température du liquide ne doit pas excéder les 40 °C. Donc, faites le lavage entre 30 à 40 °C. Ainsi, vous préserverez plus longtemps l’article sans l’abîmer.

Pour le cas isolé, un modèle en coton épais résiste beaucoup plus à la chaleur que ceux faits dans d’autres matières. Avec ce genre de revêtement, vous pouvez dépasser ces précédentes limites. Le traitement peut s’effectuer à 60 °C sans risque de brûlure. Dans le cas où l’eau dépasse cette valeur, le tissu se déforme. Les bordures vont prendre une forme arrondie. Parfois, on constate l’apparition de rides sur certaines zones.      

Attaquer uniquement la partie tachetée 

Suite à son utilisation, des petites taches de salissures s’apparentent. Dans ce cas, nul besoin de tremper complètement le tissu. Il faut attaquer uniquement la zone souillée. En effet plus vous mouillerez la couverture, plus elle va se détériorer petit à petit.

Pour faire simple, étalez à même le sol une couverture à part. Celle-ci servira de protection pour votre produit. Ainsi, les poils de ce dernier ne seront pas endommagés suite à un contact direct avec le sol. Mais surtout, en étant à l’horizontale, les taches s’atteignent et se gèrent plus facilement.

Pour finir, n’oubliez surtout pas de rincer la facette et la doublure. Aucun résidu de mousse ou de produit nettoyant ne devrait y rester. Ces éléments sont souvent à l’origine d’odeur peu agréable après séchage.    

 

Lavage manuel

Le lavage manuel est fortement conseillé. Une lessive douce ainsi qu’une grande cuvette vous accompagneront dans cette tâche. Avec les doigts, vous allez le traiter gentiment. C’est-à-dire, frottez doucement les parties contre d’autres. De cette manière, les mèches demeureront en état après l’action.

En revanche, le passage au lave-linge fonctionne, mais cela paraît risqué tant pour le tissu que pour l’appareil. En effet, l’engin a tendance à déformer, voire à ôter les poils de la surface. Vice-versa, ces derniers pourront par la suite affecter le mécanisme de la machine.

Bref, si vous êtes obligé d’user celle-ci, vérifiez si le revêtement est compatible. Un insigne sur le tissu vous l’indiquera. Et surtout, ne le lavez pas avec d’autres linges. Sinon, soit le nettoyage devient incorrect, soit le tissu perdra encore plus de mèches.   

 

Éviter tout contact avec le feu

Tout contact avec le feu est à éviter avec cet article. Celui-ci est vulnérable à la chaleur. Pour le protéger, il faudra changer les habitudes. Premièrement, vous devez l’éloigner du séchoir électrique. Ce dernier représente aussi une réelle menace pour le revêtement.

Même si le tissu est trempé, en aucun cas, ne l’accrochez surtout pas sur cet appareil. Certes, les poils vont sécher, mais par la même occasion, ils perdront en qualité. Par conséquent, vous aurez à la place un tissu sec manquant de souplesse.

Deuxièmement, le repassage peut conduire au même résultat. Donc au lieu de recourir à ce genre d’alternative, rangez votre spécimen après son séchage et c’est tout.     

 

Séchez-le à plat

Le séchage d’une fourrure synthétique requiert aussi de la technique. Faute de méthode, vous risquerez de l’abîmer sans même le savoir. Donc au lieu de la poser sur le sèche-linge, mettez-la à terre. La raison est la suivante, une fois mouillée la matière gagnera en masse.

En conséquence, si vous la placez sur une corde, cela favorisera l’écrasement. Non seulement le fil va plaquer tout sur son passage, mais aussi, il laissera une trace blanche sur toute la largeur de la fourrure. Ainsi, pour éviter ce genre d’incident, il vaut mieux sécher l’accessoire à même le sol.

 

Rangez correctement 

Le rangement de la fausse fourrure est une autre histoire. Cette matière s’avère trop sensible au contact, du coup elle requiert un traitement un peu spécial. Plus précisément, elle est vulnérable à l’écrasement.

En conséquence, quand vous la mettez dans une armoire, ne l’entassez surtout pas. Placez-la plutôt sur les linges et non au fond ou entre ces derniers. Les poils auront ainsi plus d’espace pour respirer.

Dans le cas d’un positionnement en hauteur, le type de cintre est aussi à revoir. De préférence, utilisez un modèle en plastique avec des tiges un peu denses. Cela limite l’apparition des marques laissées par le contact.     

Prenez l’habitude de brosser

On encourage toujours le brossage. Qu’il s’agisse de matière naturelle ou synthétique, cette astuce reste valable. Cela se fait généralement à l’aide d’une brosse en acrylique. Choisissez une version avec des tiges plus ou moins écartées. Et aussi, vérifiez que les pointes sont légèrement arrondies. En effet, une fois en contact avec la zone, elle l’irritera beaucoup moins.    

Pour la technique, passez la brosse de droite à gauche ou de gauche à droite comme bon vous semble. L’essentiel c’est que les poils vont dans la même direction. Et surtout, n’appliquez surtout pas trop de pression. Cela griffera accidentellement la surface.

  

Laver à sec 

La meilleure façon de maintenir ce produit est le nettoyage à sec. Cela s’effectue dans un endroit spécifique par des personnes qualifiées. Donc si vos moyens vous le permettent, optez pour cette solution. Les professionnels du nettoyage à sec ont les appareils et la technique pour ce faire.

Comme avantage, cela conserve votre fourrure de tout embarras suite à un lavage domestique. De plus, s’il s’agit de vêtement, il sera centré et emballé après sa sortie. Et pour les tapis et grandes couvertures, ils seront bien empilés.

Petit souci, comptez en moyenne 3 à 150 euros pour ce genre d’opération. Cela dit, l’entretien en question pourrait dépasser le prix même du produit. Sinon abonnez-vous à un service en particulier afin de limiter le coût du traitement.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES