Les sueurs nocturnes : quelles causes, quelles solutions ?

Dernière mise à jour: 01.12.22

 

La transpiration nocturne, un sujet qui n’est presque jamais évoqué mais qui concerne pourtant près de 30% de la population. Les causes peuvent être nombreuses à ne citer que les causes organiques, la prise de médicament ou bien simplement le stress. Nous élargirons ce sujet ainsi que les solutions à adopter ci-dessous.

 

Sueurs nocturnes : qu’est ce que c’est ?

Communément appelée hyperhidrose du sommeil, elle se caractérise par la transpiration excessive la nuit. Ce fait concerne les femmes dans la majorité des cas. Mais il arrive également que la gent masculine en soit sujette. Elle peut apparaître de manière ponctuelle ou répétitive selon la personne. Chez les sujets les plus en proie à ce phénomène, des bouffées de chaleur se succèdent avec la transpiration excessive. Ce qui rend le sommeil inconfortable. 

Alors, lorsqu’on parle de sueurs nocturnes, quand s’inquiéter ? Si le problème persiste et revient très fréquemment, sachez que la qualité de votre sommeil va grandement être impactée. En conséquence, de grandes carences en sommeil ne vont pas tarder à faire leur apparition. Une raison pour laquelle il est important d’y remédier dès les premiers symptômes.

Les causes des sueurs froides nocturnes

Transpirer la nuit est une chose tout à fait normale en période de canicule. Lorsque la nuit est chaude, le corps peut être sujet à une sueur excessive soudaine. Mais en période hivernale, si vous continuez de transpirer la nuit, il s’agit bien d’un problème d’hypersudation. Pourquoi êtes-vous concerné par ce phénomène et pas quelqu’un d’autre ? 

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de ce genre de problème. Dans un premier temps, il peut s’agir de causes environnementales. Comment ? Tout simplement parce que vous êtes trop stressé ou parce que vous subissez trop de pression au boulot. Il peut aussi s’agir d’une alimentation trop épicée ou que la chambre dans laquelle vous passez la nuit est trop surchauffée.

Si aucun des critères précédents n’est au rendez-vous, dans ce cas, la cause de votre sudation nocturne est peut être d’origine pathologique ou physiologique. Il peut aussi arriver des fois où la sudation nocturne est un effet secondaire d’un traitement ou un symptôme lié à un sevrage alcoolique.

 

Transpiration excessive de la tête chez la femme

Si la gent féminine est la plus sujette à la transpiration nocturne, cela s’explique le plus souvent par la variation naturelle du taux des hormones sexuelles. C’est-à-dire que l’œstrogène diminue considérablement. Pourquoi ces variations ? La plupart du temps, ces variations sont observées chez les femmes qui commencent à prendre des moyens de contraception. 

Il en va de même chez les jeunes femmes enceintes ou les dames qui entrent dans la phase de la ménopause. Certains cancers comme la leucémie, peuvent aussi déclencher des sudations excessives la nuit. Mais dans cette lancée, il est important de noter que l’hypersudation nocturne ne va jamais survenir seule. D’autres symptômes peuvent également faire leur apparition pour ne citer que la fatigue, la fièvre et la perte de poids progressive.

 

Transpiration excessive chez l’homme

Chez la gent masculine, les variations hormonales ne sont pas les causes de l’hypersudation nocturne. Contrairement aux femmes, les hommes peuvent souffrir de transpiration excessive sans qu’il y ait forcément un processus pathologique. Cela peut juste être lié au stress, à la dépression ou à l’anxiété refoulée.

Traitement des bouffées de chaleur et sueurs nocturnes

Comment traiter la bouffée de chaleur nocturne et la transpiration ? Dans un premier temps, il va falloir être à l’écoute de votre corps et de votre espace environnant pour déceler l’origine du problème. Si vous pensez qu’il s’agit d’origine pathologique, dans ce cas, la meilleure façon de vous y prendre serait de consulter un spécialiste.

Mais il vous arrive aussi de vous réveiller en plein milieu de la nuit avec votre pyjama trempé suite à une transpiration soudaine à cause de la chaleur, alors évitez de surchauffer la pièce où vous dormez ; choisissez une literie mieux adaptée ; rééquilibrez votre alimentation ; limitez votre consommation de tabac et enfin, essayez de vous détendre pour évacuer le stress.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES