Bandeau Dreem : comment fonctionne ce gadget qui promet d’améliorer notre sommeil ?

Dernière mise à jour: 30.11.22

 

Parfois lorsqu’on a été sujet à trop de stress pendant la journée, quand celle-ci arrive à son terme, nous détendre devient une tâche compliquée. Souvent, il nous faut prendre des médicaments pour pouvoir nous relâcher. Dans ces moments-là, on peut rester agité durant la nuit. C’est là que le bandeau Dreem entre en scène. Ce dispositif miraculeux va agir sur les différentes étapes du sommeil pour vous permettre de bien récupérer jusqu’au matin. Voici comment ça marche.

 

La préparation du bandeau Dreem

Antérieurement à son utilisation, ce casque sommeil nécessite quelques mises au point. Il faut savoir qu’il ne marche pas de manière indépendante. Pour qu’il puisse fonctionner, vous devez tout d’abord le lier à une application qui a pour avantage de permettre la consultation des données de chaque nuit passée. Vous devez donc d’abord, avant d’activer le dispositif, le connecter avec cette application. Ce paramétrage n’est nécessaire qu’une seule fois.

 

Le lancement de la nuit avec le bandeau Dreem

Le bandeau n’est pas un appareil indépendant. Le mettre sur votre tête et attendre qu’il se déclenche de lui-même ne suffira pas, il faut qu’il soit activé avant de dormir. Pour ce faire, vous devez signifier au bandeau Dreem que vous allez vous coucher. À partir de l’application ou via le touchpad, vous devez sélectionner l’option « lancer sa nuit ». 

Vous allez devoir donner les directives exactes en fonction de vos envies et choisir entre faire une sieste, une nuit ou une séance de relaxation. Puis, indiquez l’heure de votre réveil et spécifiez si vous désirez ou non avoir des stimulations de sommeil profond et utiliser les techniques d’endormissement qui sont proposées par le système.

Le processus d’endormissement

Afin d’assister son usage pour trouver le sommeil, le bandeau Dreem va utiliser des techniques sonores qui favorisent la torpeur. Des pistes audio contenues dans une bibliothèque sont alors au choix. Il y a par exemple des bruits relaxants, de la sophrologie, des exercices de respiration ou de la méditation guidée. Vous aurez donc en guise d’options :

 – Body Scan : Il s’agit d’un « balayage corporel » qui vous aide à vous concentrer sur une portion de votre organisme.

 – Cognition : Des mots aléatoires vont être reproduits par le dispositif, dans le but de stopper la rumination mentale et de libérer la pensée.

 – Respiration : Ce casque pour dormir va vous faire procéder à des exercices afin de réduire votre souffle pour que votre corps puisse être prêt pour le repos.

 – Apaisement : Cela consiste à fournir une information vocale qui génère une imagerie mentale. Il fait appel à la sophrologie.

 – Réminiscence : Ici, le procédé se fait au moyen d’une piste vocale qui va vous aider à pénétrer calmement dans un souvenir heureux.

 – Palais mental : Le concept est d’utiliser une technique de visualisation mentale afin que le stress ainsi que l’anxiété puissent être minimisés.

Afin de pouvoir diffuser ces sons dans votre corps, le bandeau Dreem va recourir aux fonctions conductrices des os. Il va alors faire vibrer la boîte crânienne pour que les sons puissent arriver dans l’oreille interne. Seul le porteur va faire l’objet de cette expérience, ce qui veut dire que cela ne risque pas de causer des désagréments à votre entourage. Dès que vous serez dans un état de sommeil, les tonalités vont instantanément s’arrêter.

 

L’état de sommeil

Même si vous êtes déjà tombé dans un profond état de torpeur, le bandeau pour dormir travaille encore. Il va continuer de faire l’analyse de votre sommeil. Il va évaluer votre activité cérébrale, étudier les différents cycles et la composition de votre coma. Il va également estimer votre fréquence respiratoire et cardiaque, ainsi que votre position durant la nuit.

Quand vous serez dans la phase de léthargie intense, le dispositif va stimuler les ondes lentes de votre cerveau pour qu’elles soient amplifiées. Cela se fait par le biais de sons appelés « bruits roses » et qui vont augmenter le sommeil profond. L’efficacité de cette méthode a été confirmée par un Dreem avis scientifique qui met en avant le fait qu’en améliorant la qualité du sommeil, cet appareil le rend réparateur afin de permettre au corps de se régénérer de manière cognitive.

 

Le réveil avec le bandeau Dreem

Avec cet objet intelligent, il n’y a pas moyen de rater le début de sa journée. En effet, une fois que l’heure prévue pour votre éveil survient, il se charge de vous faire lever. Pour ce faire, il étudie les phases de votre sommeil et lorsque celui-ci est à son stade le plus léger, c’est à ce moment-là que l’appareil effectue son rôle.

Le procédé est assez simple : avant d’aller vous coucher, vous devez fixer une heure de réveil précise. Quand le matin sera arrivé, le bandeau va identifier une plage horaire en avance d’une demi-heure de celle que vous avez choisie. Il va l’analyser pour déterminer si vous êtes ou non dans un état de sommeil profond ou si vous êtes susceptible d’y retomber. Dans ce dernier cas, il va alors vous réveiller plus tôt pour que vous ne ratiez pas les notifications de l’alarme.

Le lever du jour avec Dreem

Après avoir passé une bonne nuit de sommeil avec le bandeau, celui-ci doit être rechargé. Dès qu’il est branché, il se reconnecte automatiquement au wifi afin qu’il puisse exporter les données qu’il a récoltées vers l’application. Vous avez alors à votre disposition un rapport détaillé concernant votre temps de sommeil léger et profond, votre moment d’endormissement, la fréquence de vos réveils nocturnes, votre rythme respiratoire et cardiaque. 

Il existe des recommandations qui sont faites par le programme. Ce dernier peut être personnalisé en l’adaptant en fonction de vos besoins. Cela n’est possible qu’en tenant compte des données récoltées par le bandeau. 

En conclusion, pour régler vos problèmes de sommeil, utiliser ce bandeau ou l’autre version Dreem 2 est scientifiquement conseillé. En complément de ce dispositif, favorisez également un oreiller ergonomique pour que vous puissiez avoir un repos de qualité. En effet, cet accessoire permet la conservation d’une position naturelle pendant l’état d’endormissement. Votre confort sera assuré, car votre colonne vertébrale, ainsi que votre tête seront maintenues dans un emplacement aligné. La région cervicale sera donc très bien soutenue.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES